J’aimerais un site internet pour mon entreprise, mais je ne sais pas vers qui me tourner.

Plutôt freelance ou agence web ?

Ahhh le choix du prestataire. Un véritable casse-tête ! Entre les adeptes des freelances et les inconditionnels des agences, dur dur de faire le tri ! Et si au final le choix n’était pas si compliqué ? Allez, on démystifie tout ça !

Qu’est-ce qu’une agence web ?

Une agence web est une société de plus ou moins grande taille, qui réunit plusieurs métiers complémentaires. Y travaillent donc conjointement des développeurs, des intégrateurs, des graphistes, des référenceurs, des ergonomes, des rédacteurs… Avec à la tête de l’équipe technique, un chef de projet, chargé de tout coordonner.

En cas d’absence de l’un des salariés (maladie, vacances), l’un de ses collaborateurs peut prendre le relai, de manière à ce que le projet ne prenne pas de retard. En faisant appel à une (bonne) agence web, les délais de livraison sont généralement garantis.

L’agence est donc tout à fait en mesure de mener un projet web de A à Z, et même d’en gérer plusieurs en même temps ! 

Qu’est-ce qu’un freelance ?

A l’inverse, le freelance fait « cavalier seul ». Il est en général spécialisé dans un ou plusieurs domaines d’expertise et ne sera que rarement dans la capacité de mener un projet web de A à Z.

Outre la partie technique de son métier, le freelance doit également  consacrer du temps à la gestion de son entreprise (prospection, paperasse…). Alors que tous ces rôles sont répartis entre plusieurs salariés dans une agence web, le travailleur indépendant doit tout gérer par lui-même.

Comme tout à chacun, les journées du travailleur indépendant ne sont pourtant pas extensibles à l’infini. Aussi, il préfèrera bien souvent travailler sur des missions plus courtes !

Freelance ou agence web
les questions à se poser pour bien choisir !

Y a-t-il vraiment une structure meilleure que l’autre ? Non. Il y a des agences plus compétentes que d’autres, tout comme il existe des freelances plus fiables que d’autres. Mais les travailleurs indépendants et les agences web, bien que souvent mis en concurrence, ne sont nullement comparables.

Pourquoi ? Tout simplement parce que ces deux structures ne s’adressent pas aux mêmes clients ni aux mêmes besoins !

Le freelance ne pourra répondre qu’à une partie du projet internet.

Choisissez une agence web si…

  • vous avez un projet web qui nécessite plusieurs domaines de compétence (par exemple programmation, design, référencement, …),
  • votre projet internet nécessite des conseils en visibilité et en marketing,
  • vous souhaitez bénéficier d’une maintenance technique et d’une assistance permanente et durable.

Une fois vos demandes exprimées, l’agence web prendra votre projet en main et vous livrera un site internet répondant point par point à vos attentes.

Un gain de temps et d’énergie très appréciable pour les chefs d’entreprise qui ont peu de connaissance du web et qui ont besoin de conseils et d’un accompagnement professionnel !

Choisissez un freelance si…

  • vous avez besoin d’une expertise technique précise et de courte durée. Par exemple la rédaction de votre contenu ou la création de votre charte graphique. Mais pas tout à la fois !

Le freelance aime les challenges et privilégie généralement les missions courtes, qui lui permettent de consacrer du temps à d’autres clients ainsi qu’à la gestion de son entreprise.

Conclusion ?

Vous avez un projet court, vous êtes flexible et vous avez du temps à y consacrer ?
-> Optez pour un freelance !

Votre projet est plus conséquent, touche à plusieurs domaines, vous n’avez pas envie de perdre du temps à vous préoccuper des détails ?
-> L’agence web est la plus adaptée pour vous !

Dans tous les cas, quel que soit le prestataire choisi, assurez-vous de son expérience et qu’il soit réellement en mesure de traiter votre projet ! Les références, la réputation et l’ancienneté d’un prestataire sont autant d’éléments clés qui pourront vous aider dans ce choix.

Partager cet article

Dans la même catégorie

Acheter ou louer son site internet ?

Acheter ou louer son site internet ?

J’ai besoin d’un site internet pour mon entreprise, mais je n’y connais pas grand-chose...

Vaut-il mieux acheter ou louer un site internet ?

Commentaires 3

Laurent BOCHET 14 octobre 2015

J'ajouterai que le Freelance travaille la plus part du temps sous la forme de mission et est bien souvent intégré dans une équipe globale d'une agence. Comme le fait apparaître l'article, sa grande force, c'est son expertise d'un point particulier. Il est donc très intéressant aussi de faire appel à lui pour faire de l'assistance à maîtrisé d'ouvrage. Il fera l'intermédiaire entre vous et l'agence.
L'autre point que je voudrais souligné et qui n'est pas évoqué dans l'article, le choix de l'agence s'impose si vous avez définit clairement votre besoin. Vous pourrez alors travailler sur le mode projet. L'avantage de ce mode est que vous avez un objectif de résultat engageant l'agence mais qui vous impose d'avoir un projet cadré et défini.
Si ce n'est pas le cas, alors l'idéal est de travailler au fil de l'eau en adaptant les moyens en fonction des objectifs du projet. Du coup il vous faut travailler sous le forme de mission et là le Freelance est très bien adapté.

PYMAC, l'agence qui vous parle 20 octobre 2015

C'est un point de vue pertinent.
En effet, nous n'avons pas évoqué le cas du freelance intégré en agence et pourtant ils sont nombreux...
Dans ce cas, considère t-on réellement que l'intervenant soit un indépendant ou sous l'étiquette de l'agence ? Si on fait appel aux deux entités, le coût du projet global augmente forcément, est-ce judicieux... ? Alors qu'en règle générale, le freelance est « assimilé » à des prestations moins chères.

Je soulignerais toutefois qu'une agence sera toute aussi compétente et fiable qu'un freelance, pour apporter des conseils et un accompagnement, parfois même la réflexion qu'il manque sur des éléments non soulevés jusqu'à lors du projet.

Laurent BOCHET 20 octobre 2015

Les deux sont vrais l'agence peut très bien déléguer un gars pour assurer une mission en AssistanceTechnique (Régie).
Pour les coûts, contrairement à ce qu'on penses, ils ne sont pas forcément en faveur du freelance, ça va dépendre de son activité globale.
Sinon pour l'intégration d'un freelance dans une équipe, il va effectivement impacter le coût direct du projet mais que très rarement les coûts globaux de l'agence puisque sa mission s’arrête dés la fin du projet. Donc si on raisonne en comptabilité analytique on aura un coût direct fort mas si on globalise le freelance impactera que très faiblement la rentabilité de l'agence.
J'ajouterais à ça qu'avoir un minimum d'activité faites en sous traitance permet aux agences de réguler les RH en fonction du CA absorber en limitant les contraintes de gestion mais nous rentrons dans un débat d'expert comptable que notre cabinet préféré pourrait un jour nous développer. n'est ce pas ?

Ajouter un commentaire